Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lumiere de l'Atelier
  • Lumiere de l'Atelier
  • : Création de luminaires et lampes d'atelier esprit industriel, art récup et vintage à partir de différents objets et matériaux de récupération et de recyclage. Chaque lampe est un exemplaire unique et signé Lumière de l'Atelier. Vous pouvez me contacter via mon mail : lumieredelatelier@gmail.com
  • Contact

La passion des lampes ...

C'est dans mon petit atelier sombre et désordonné que naissent ces lampes que je créé à partir de divers objets et matériau de récup. Au départ, il y a la recherche, parfois longue, des matériaux. Je ne compte pas les journées passées à fouiller dans les anciens ateliers de mécanique et de couture, chez les récupérateurs de métaux, dans les vides greniers, et sur les trottoirs ... J'accumule toutes ces pièces dans mon atelier, certaines sont là depuis plus de 2 ans ... Puis vient le temps de l'assemblage qui donnera naissance à une lampe d'esprit industriel et vintage, le but étant d'offrir une seconde vie à des objets souvent voués à la déchetterie. Le métal, tout particulièrement l'acier, est mon matériau fétiche, mais j'aime aussi utiliser du bois (vieilles planches en chêne), du verre (isolateur EDF, verrerie de laboratoire, ...) et de la porcelaine (isolateur EDF). Chaque lampe qui sort de mon atelier est unique et signée. Chaque lampe est le résultat d'une grande passion ...

 

/ / /
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.
De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.

De voiture, de moto, de mobylette ou de vélo, je recycle tous ces anciens phares, datant des années 30 à 50, pour faire des lampes. Le plus complexe étant d'intégrer une douille et une ampoule 220 volts dans les minuscules phares de vélos.

Partager cette page

Repost 0
Published by - dans album