Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lumiere de l'Atelier
  • : Création de luminaires et lampes d'atelier esprit industriel, art récup et vintage à partir de différents objets et matériaux de récupération et de recyclage. Chaque lampe est un exemplaire unique et signé Lumière de l'Atelier. Vous pouvez me contacter via mon mail : lumieredelatelier@gmail.com
  • Contact

La passion des lampes ...

C'est dans mon petit atelier sombre et désordonné que naissent ces lampes que je créé à partir de divers objets et matériau de récup. Au départ, il y a la recherche, parfois longue, des matériaux. Je ne compte pas les journées passées à fouiller dans les anciens ateliers de mécanique et de couture, chez les récupérateurs de métaux, dans les vides greniers, et sur les trottoirs ... J'accumule toutes ces pièces dans mon atelier, certaines sont là depuis plus de 2 ans ... Puis vient le temps de l'assemblage qui donnera naissance à une lampe d'esprit industriel et vintage, le but étant d'offrir une seconde vie à des objets souvent voués à la déchetterie. Le métal, tout particulièrement l'acier, est mon matériau fétiche, mais j'aime aussi utiliser du bois (vieilles planches en chêne), du verre (isolateur EDF, verrerie de laboratoire, ...) et de la porcelaine (isolateur EDF). Chaque lampe qui sort de mon atelier est unique et signée. Chaque lampe est le résultat d'une grande passion ...

 

6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 17:33

Bonjour à toutes et à tous, 

 

Après quelques jours de vacances, j'ai réintégré mon atelier, avec plein d'idées, plein de nouvelles pièces de récup, et donc plein de nouvelles lampes en préparation  ...

Voici la petite dernière, toujours le résultat d'un assemblage de différentes pièces de récup dénichées dans la rue, sur les vides greniers, chez le récupérateurs en métaux, dans les anciens ateliers, ...

 

A première vue, cette chose ressemble plus à une sorte d'outil de mécanique qu'à une lampe, et pourtant, elle fait fait bien partie de la famille des luminaires puisqu'elle éclaire ...et d'une bien belle et originale manière.


 

expérience luminaire 13

 

Le pied est le résultat d'un assemblage entre une ancienne pompe à graisse et le volant d'une ancienne machine à coudre Singer.

 

expérience luminaire 13 detail4

 

Tout au bout du bras, que j'ai réalisé avec un tube en métal que j'ai cintré, j'ai fixé cette drôle de pièce, qui fait office de réflecteur. Bien qu'elle n'est pas du tout la fonction de réflecteur, mais plutôt de tamiseur.

Comme mon but était d'avoir un éclairage original, et qui produise un effet lumineux particulier, j'ai utilisé une grille récupéré sur une très ancienne chaufferette à pétrole. J'ai fixé cette grille, qui ressemble à une passoire, sur une pièce en métal trouvée sur le trottoir et j'y ai logé, non sans difficulté, une douille et une ampoule à filament.

 

expérience luminaire 13 detail1

 

Et bien sûr, c'est lorsque vient la nuit qu'elle se transforme en magnifique objet lumineux qui recouvre les murs de mon salon de centaines de taches de lumière.

 

expérience luminaire 13 detail7

 

expérience luminaire 13 detail8

 

expérience luminaire 13 detail10

 

Encore merci pour votre visites et vos commentaires.

 

A très bientôt

 

Stéphane qui redescend tout de suite à l'atelier pour terminer une autre lampe.

Partager cet article
Repost0
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 15:42

J'fais des trous, des petits trous, encore des petits trous ...

 

Je continue encore et toujours mes petites expériences lunimaires.

Cette fois ci, j'ai utilisé un vieux tube en alu trouvé dans la rue que j'ai percé pour en faire ce drôle de réflecteur (qui n'en est vraiment aps un, mais pas du tou!). L'idée, qui me trotte souvent dans la tête, étant de que l'ampoule projette une étrange lumière sur les mur grâce aux trous.

Comme le tube est très petit (à peine 4 cm de diamètre pour une longueur de 10 cm), le plus difficile, et le plus intéressant, est d'y loger une douille classique et une ampoule à filament. Avec une LED, cela aurait été beaucoup plus simple, mais trop facile.. et puis, rien ne vaut la magie du filament qui chauffe, non? 

 

inclassable 27 detail1

 

Pour la base, je me suis servit d'un ancien outil, avec une tige filetée qui permet de tourner la lampe et de la monter et descendre, et que j'ai déniché au fond d'un ancien atelier de mécanique. J'ai fixé l'outil sur une épaisse plaque en acier.

 

inclassable 27 detail2

 

J'ai rajouté un tube en métal, cintré par mes soins, j'ai fait circuler le fil à l'intérieur, et voilà le résultat final.

 

inclassable 27

 

Bien évidement, c'est la nuit que tout se passe !

 

inclassable 27 detail5

 

inclassable 27 detail4

 

inclassable 27 detail3

 

Original, non?

 

Ca vous plait?

 

Merci de votre visite

 

Stéphane qui va devoir aller s'acheter de nouveaux forets à métal...

 


Partager cet article
Repost0
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 15:47

Quand je me balade dans les rues, je ne peut pas m'empêcher de ramasser ce qui trâine sur les trottoirs, du moment que c'est en métal et que c'est ancien et endommagé. C'est une maladie, et il paraît que ca se soigne...

Mais je n'ai pas encore commencé le traitement et mon atelier/cave se rempli de divers objets et pièces en métal qui finissent parfois en lampe. Comme c'est le cas ici avec cette drôle de lampe que j'ai créé avec divers et incongrus objets de récupération.

 

inclassable 19

 

Voici le petit inventaire des différenets objets de récup que j'ai utilisé :

- Un ancien petit chauffe plat (j'ai conservé le fil torsadé de la résitance chauffante

- Une grille de protection d'un ancienne lampe baladeuse en métal

- Une sorte de coupelle en acier que j'ai soudé sur le haut de la grille

 

Quelques heures de réflexion et d'essai pour fixer les 3 pièces et la douille de l'ampoule, encore quelques heures pour nettoyer et brosser les pièces en métal et voici le résultat.

 

Surprenant, non ?

 

A bientôt et merci pour votre visite

 

Stéphane

 

inclassable 19 detail1

 

inclassable 19 detail4

 

inclassable 19 detail2

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 17:25

Ce n'est pas vraiment une de mes dernières créations puisque cette lampe fait partie des toutes premières lampes présentées à la création de mon blog, au mois d'aout 2010. Mais comme je débutait à l'époque, il n'y avait qu'une seule photo, et de qualité moyenne. Depuis, j'ai fait des progrès et comme je trouve que cette lampe très particulière et que j'aime beaucoup mérite vraiment mieux, la voici en détail.

 

Inclassable 15

 

A la base, cette drôle de pièce en métal et en verre est une ancienne balance de chimiste dénichée dans un laboratoire et que j'ai entièrement remis en état, nettoyé et brossé pour enlever la vilaine peinture marron/vert. Les deux balancelles pour la pesée ayant disparues, je l'ai ai remplacé par 2 petites et mignonnes lampes de machine à coudre Singer, tout en bakélite et doté d'un petit interrupteur intégré. Grâce au système à doubles rotules, on peut les orienter dans toutes les directions.

Je reconnait que l'aspect de cette lampe est très particulier, elle ne fait pas dans la légèreté, il n'est pas facile de la placer sur un meuble mais j'aime vraiment beaucoup son côté “robot“.  Mes enfants ont de suite pensé à Wall E en la voyant...  Bref, c'est une de mes préférées, même si son look ne fait pas l'unanimité.

 

Promis, mes prochaines lampes seront plus “sages“ et plus conventionnelles ...

 

Inclassable 15 detail 6Inclassable 15 detail 1

 

Inclassable 15 detail 5

Inclassable 15 detail2

 

Inclassable 15 detail4

 

Inclassable 15 detail3


Partager cet article
Repost0