Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lumiere de l'Atelier
  • : Création de luminaires et lampes d'atelier esprit industriel, art récup et vintage à partir de différents objets et matériaux de récupération et de recyclage. Chaque lampe est un exemplaire unique et signé Lumière de l'Atelier. Vous pouvez me contacter via mon mail : lumieredelatelier@gmail.com
  • Contact

La passion des lampes ...

C'est dans mon petit atelier sombre et désordonné que naissent ces lampes que je créé à partir de divers objets et matériau de récup. Au départ, il y a la recherche, parfois longue, des matériaux. Je ne compte pas les journées passées à fouiller dans les anciens ateliers de mécanique et de couture, chez les récupérateurs de métaux, dans les vides greniers, et sur les trottoirs ... J'accumule toutes ces pièces dans mon atelier, certaines sont là depuis plus de 2 ans ... Puis vient le temps de l'assemblage qui donnera naissance à une lampe d'esprit industriel et vintage, le but étant d'offrir une seconde vie à des objets souvent voués à la déchetterie. Le métal, tout particulièrement l'acier, est mon matériau fétiche, mais j'aime aussi utiliser du bois (vieilles planches en chêne), du verre (isolateur EDF, verrerie de laboratoire, ...) et de la porcelaine (isolateur EDF). Chaque lampe qui sort de mon atelier est unique et signée. Chaque lampe est le résultat d'une grande passion ...

 

12 avril 2019 5 12 /04 /avril /2019 18:53

Bien le bonjour à tous,

Toujours à la recherche de lampes tubes de radios TSF et d'amplis, je farfouine régulièrement sur les vides greniers, chez les collectionneurs, sur les brocantes, dans les stocks de vielles pièces de radios et c'est lors de l'une de mes recherches que je suis tombé sur un drôle d'objet, un redresseur de courant à lampes qui permettait d'alimenter les postes TSF à batterie en transformant le courant alternatif 110 volts en courant continu. Datant de 1920, ce redresseur était en piteux état lorsque je l'ai découvert, mais il me plaisait beaucoup et j'ai l'ai tout de suite imaginé en lampe. Je l'ai donc ramené à la maison. 

Souvent, les pièces que je déniche restent stockées dans mon atelier pendant des années avant que je me décide à la transformer en lampe. Ce ne fut pas le cas pour ce redresseur que j'ai tout de suite commencer à démonter pour lui offrir une nouvelle jeunesse en enlevant la rouille, la peinture défraichie, la crasse, … Un nettoyage minutieux qui a permit de faire apparaître une plaque en bakélite sur laquelle sont étaient fixés les deux lampes d'origine que j'ai changé car elles étaient cassées. Sur cette plaque, il y avait aussi un très joli basculeur/interrupteur en laiton. Une fois le redresseur tout beau, je lui ai rajouté quelques bricoles (lampes tubes, pièces en laiton, …) puis je me suis attaqué à la partie éclairage en optant pour la simplicité et la sobriété avec un bras fait d'un tube d'acier cintré par mes petits bras peu musclés et un abat jour réalisé avec une cloche en acier. 

Trêves de bla-bla, place aux photos … 

 

 

 

Lampe unique créé à partir d'un ancien redresseur de courant à lampe pour les radios TSF, esprit Steampunk, vintage, retrofuturiste, Jules Verne
Lampe unique créé à partir d'un ancien redresseur de courant à lampe pour les radios TSF, esprit Steampunk, vintage, retrofuturiste, Jules Verne
Lampe unique créé à partir d'un ancien redresseur de courant à lampe pour les radios TSF, esprit Steampunk, vintage, retrofuturiste, Jules Verne
Lampe unique créé à partir d'un ancien redresseur de courant à lampe pour les radios TSF, esprit Steampunk, vintage, retrofuturiste, Jules Verne
Lampe unique créé à partir d'un ancien redresseur de courant à lampe pour les radios TSF, esprit Steampunk, vintage, retrofuturiste, Jules Verne
Lampe unique créé à partir d'un ancien redresseur de courant à lampe pour les radios TSF, esprit Steampunk, vintage, retrofuturiste, Jules Verne

Une fois terminée, cette lampe m'a fait penser à une ville miniature, avec ses immeubles. Ce qui est surprenant, c'est que malgré ses relatives petites dimensions, cette lampe est sacrément lourde. Il faut dire que le socle est en épaisse fonte et que le gros transformateur est entièrement en acier. A l'époque, les objets étaient conçus pour durer longtemps, longtemps, …

Merci pour votre visite

A bientôt

Stéphane la Lampiste 

Partager cet article
Repost0
22 mars 2019 5 22 /03 /mars /2019 19:24

Bonjour à tous, 

Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas réalisé une lampe avec des pièces ou ustensiles de machine à coudre et il y avait une ancienne et superbe pédale de machine à coudre, posée sur un meuble depuis déjà quelques années, qui me disait : " transforme moi en lampe, transforme moi en lampe …" Une pédale sur laquelle est inscrit en lettre d'or : " Fabriquée au Etat Unis d'Amérique"

Bien sur que j'en avait envie, mais il me manquait encore l'abat jour qui irait parfaitement avec cette pédale. Et puis, dans les allées d'une brocante, j'ai trouvé la perle rare, un ancien abat jour de machine à coudre Singer en bakélite et marqué avec les mêmes lettres dorées que sur la pédale. 

Il ne me restait plus qu'à assembler le tout et j'ai opté pour la simplicité et la sobriété avec un "simple" bras en métal, cintré par mes petits bras peu musclés. Et j'ai rajouté un socle en bois, en vieux chêne massif, afin de stabiliser la lampe.

Et pour l'allumer et l'éteindre, il  faut appuyer sur la pédale ...

Création unique lampe récup détournement pédale et abat jour vintage en bakélite de machine à coudre Singer, atelier de couture
Création unique lampe récup détournement pédale et abat jour vintage en bakélite de machine à coudre Singer, atelier de couture
Création unique lampe récup détournement pédale et abat jour vintage en bakélite de machine à coudre Singer, atelier de couture
Création unique lampe récup détournement pédale et abat jour vintage en bakélite de machine à coudre Singer, atelier de couture
Création unique lampe récup détournement pédale et abat jour vintage en bakélite de machine à coudre Singer, atelier de couture

Une lampe qui devrait plaire aux couturières, je pense … et aux autres aussi, je l'espère. 

Merci pour votre visite et à bientôt.

Stéphane Le Lampiste

Partager cet article
Repost0
16 mars 2019 6 16 /03 /mars /2019 10:11

Bonjour à tous,

Suite de ma petite saga de présentation des artistes récupérateurs … avec cette fois ci un petit article sur le travail et les œuvres du Québécois Remi Bergeron dont j'aime beaucoup l'univers et le travail.

L'univers poétique de Remi Bergeron qui créé des sculptures à partir d'objets et de matériaux de récupération, upcycling, art récup, détournement

Ayant longtemps travaillé comme accessoiriste et décorateur dans le milieu du théâtre, Remi a toujours été fasciné par les objets et c'est tout naturellement et avec passion qu'il s'est lancé dans la création de sculptures qu'il réalisé par assemble de différents petits objets et matériaux.

Et pour parler de son travail, je laisse la parole à l'artiste : " Mes œuvres explorent les différentes possibilités qu'offre l'alliage de différentes matières. Mon travail s'articule avant tout autours de l'objet lui-même, c'est-à-dire autours de sa forme, de sa structure et de son vécu. J'aime l'observer, l'apprivoiser et le respecter dans son intégralité. Souvent, je l'utilise tel quel, avec sa patine, ses particularités et ses imperfections. Je questionne sans cesse le rôle prédéfini des objets, je cherche à leur donner de nouvelles significations. D'une certaine manière, mon travail s'apparente à celui d'un poète qui utilise des mots pour leur donner un autre sens, une autre direction. Cette manière de voir les objets autrement à toujours été une source d'inspiration et le point de départ de mon travail artistique. "

L'univers poétique de Remi Bergeron qui créé des sculptures à partir d'objets et de matériaux de récupération, upcycling, art récup, détournement
L'univers poétique de Remi Bergeron qui créé des sculptures à partir d'objets et de matériaux de récupération, upcycling, art récup, détournement

Ses sculptures prennent souvent vie sous forme de personnages ou d'animaux, qu'il créé par assemblage de différents matériaux et objets usagés glanés ici et là. Je vous laisse essayer de trouver sur les différentes oeuvres en photos, les objets qu'il é été utilisé. C'est parfois facile, d'autre fois, beaucoup moins ...

L'assemblage est harmonieux, les matériaux qu'il choisi ont souvent une belle patine. En regardant ses œuvres, on sent que Remi aime les objets qu'il assemble. Il y a aussi beaucoup de poésie dans ses sculptures.

L'univers poétique de Remi Bergeron qui créé des sculptures à partir d'objets et de matériaux de récupération, upcycling, art récup, détournement
L'univers poétique de Remi Bergeron qui créé des sculptures à partir d'objets et de matériaux de récupération, upcycling, art récup, détournement
L'univers poétique de Remi Bergeron qui créé des sculptures à partir d'objets et de matériaux de récupération, upcycling, art récup, détournement
L'univers poétique de Remi Bergeron qui créé des sculptures à partir d'objets et de matériaux de récupération, upcycling, art récup, détournement
L'univers poétique de Remi Bergeron qui créé des sculptures à partir d'objets et de matériaux de récupération, upcycling, art récup, détournement
L'univers poétique de Remi Bergeron qui créé des sculptures à partir d'objets et de matériaux de récupération, upcycling, art récup, détournement

Encore un artiste qui offre une seconde très belle vie à des objets et matériaux souvent voués à la déchèterie.

J'espère que vous aurez eu plaisir à découvrir ou redécouvrir ses œuvres et si voulez en voir un peu plus, il y a son site : www.remibergeronsculpture.com

Merci pour votre visite ici et à bientôt.

Stéphane

Partager cet article
Repost0
4 mars 2019 1 04 /03 /mars /2019 18:27

Bonjour à tous, 

Toujours à la recherche d'anciens instruments de mesure en tout genre (Voltmètre, Amperemètre, Ohmètres, Manomètres, …), pourvu qu'ils soient anciens et beaux, je suis tombé l'autre jour sur un tout petit mesureur d'ohms, surement très ancien vu sa qualité de fabrication (laiton, bois nobles, écriture en finesse, …). De la marque Chauvin et Arnoux et fabriqué à Paris, comme l'était à l'époque fabriquée une grande majorité des instruments de mesure. Aujourd'hui, ils nous viennent principalement des pays asiatiques, et la qualité n'est plus tout à fait la même …

Je lui ai rajouté des petites "pattes" en utilisant des poignées en alu, histoire de le rehausser, de le rendre plus stable et de lui donner de la personnalité.  Puis, pour accentuer son côté scientifique et Steampunk, j'ai greffé sur le dessus différents modèles de lampes tubes provenant d'anciennes radions TSF et d'anciennes télévisions, ainsi qu'un petit engrenage.

La fonction éclairage est quand à elle assurée par une ampoule à filament apparent type Edison. Afin de rester dans le même style et la même époque.

Trêve de bla bla bla, place aux photos. 

 

Création unique lampe luminaire art récup voltmètre vintage en bois et lampes tubes de radio TSF, esprit Steampunk, ampoule Edison
Création unique lampe luminaire art récup voltmètre vintage en bois et lampes tubes de radio TSF, esprit Steampunk, ampoule Edison
Création unique lampe luminaire art récup voltmètre vintage en bois et lampes tubes de radio TSF, esprit Steampunk, ampoule Edison
Création unique lampe luminaire art récup voltmètre vintage en bois et lampes tubes de radio TSF, esprit Steampunk, ampoule Edison
Création unique lampe luminaire art récup voltmètre vintage en bois et lampes tubes de radio TSF, esprit Steampunk, ampoule Edison

Une nouvelle lampe pas bien grande, mais il parait que tout ce qui est petit est mignon …

Merci pour votre visite chez moi et à bientôt.

Stéphane La Lampiste

Partager cet article
Repost0
12 février 2019 2 12 /02 /février /2019 18:27

Bonjour à tous, 

J'ai le plaisir de vous présente la dernière de mes demoiselles, une grande lampe que j'ai réalisé à partir d'un ancien compteur à gaz entièrement laiton et que j'aime tout particulièrement. Comme l'indique la gravure sur sa magnifique plaque de protection, ce compteur a été fabriqué en 1934, par la Compagnie de fabrication des Compteurs et Matériel d'usine à gaz, située à Montrouge, en banlieue parisienne.  Le genre de pièce que l'on ne déniche pas facilement.

Pour stabiliser le compteur, j'ai fixé à sa base 6 "petites pattes" en métal et j'ai fixé sur le devant un ancien petit volant de vanne déniché dans une d'usine. Du fait de la présence du laiton, j'ai eu envie de rajouter une petite touche de Steampunk, avec une ancienne lampe tube de radio TSF, placée en haut d'une tige en métal cintré.

C'est un réflecteur de phare en laiton, récupéré sur une ancienne voiture, qui fait office d'abat-jour et pour le bras, reliant l'abat-jour au compteur à gaz, j'ai décidé de faire dans les courbes, car j'ai un petit faible pour l'Art Nouveau, avec deux tiges en acier que j'ai cintré et assemblé entre elles en les soudant.

Bref, pas mal de nuits dans mon atelier pour réaliser cette lampe,  malgré les températures fraiche en cette saison, un peu moins de 10 degré. Mais cela valait le coup … je trouve.  A vous de me dire ...

Et maintenant, place aux photos

Création lampe récup compteur à gaz en laiton vintage, lampe tube radio TSF, esprit Steampunk et industriel
Création lampe récup compteur à gaz en laiton vintage, lampe tube radio TSF, esprit Steampunk et industriel
Création lampe récup compteur à gaz en laiton vintage, lampe tube radio TSF, esprit Steampunk et industriel
Création lampe récup compteur à gaz en laiton vintage, lampe tube radio TSF, esprit Steampunk et industriel
Création lampe récup compteur à gaz en laiton vintage, lampe tube radio TSF, esprit Steampunk et industriel
Création lampe récup compteur à gaz en laiton vintage, lampe tube radio TSF, esprit Steampunk et industriel

Les présentation sont terminées. J'espère avoir offert une belle seconde vie à ce magnifique compteur à gaz et j'espère que cette dernière demoiselle vous plait.

A bientôt

Stéphane Le lampiste

Partager cet article
Repost0
6 février 2019 3 06 /02 /février /2019 16:37

Bonjour à tous, 

Période d'intense création en ce moment ... je passe donc de nombreuses heures dans mon petit atelier, toujours aussi sombre et désordonné. Et c'est ce qui explique que je vous présente en ce moment assez régulièrement de nouvelles lampes. Et de nombreuses autres sont en gestation  … 

Pour celle ci, je suis revenu dans un univers qui me plait beaucoup, l'univers Steampunk, ou retro-futuriste, aux choix. 

L'objet qui m'a servi de base pour cette lampe est un ancien et gros thermomètre industriel en métal. En assez mauvais état, je lui ai offert une nouvelle jeunesse en retirant soigneusement toute trace de peinture et de rouille, pour faire apparaître l'acier joliment patiné par le temps.

Une fois la première étape terminée, j'ai greffé dessus divers éléments de récupération, comme les lampes tubes que j'affectionne beaucoup et qui me fascinent toujours autant par leur variété de formes et de tailles et aussi par la multitude de petites pièces métalliques qu'elles contiennent. J'ai aussi rajouté une partie de voltmètre, avec son aiguille, et divers autres objets de récupération en métal. L'éclairage est assuré par deux ampoules à filament type Edison, de forme et de taille différente. Et pour encore mieux faire apparaître le joli et long filament orangé, j'ai diminué la tension dans le circuit électrique.  

Stop le bla bla, voici les photos 

Création lampe luminaire esprit Steampunk, thermomètre industriel, lampes tube de radio TSF, ampoules Edison
Création lampe luminaire esprit Steampunk, thermomètre industriel, lampes tube de radio TSF, ampoules Edison
Création lampe luminaire esprit Steampunk, thermomètre industriel, lampes tube de radio TSF, ampoules Edison
Création lampe luminaire esprit Steampunk, thermomètre industriel, lampes tube de radio TSF, ampoules Edison

Une lampe qui aurait peut être pu avoir sa place dans un roman de Jules verne ou un film de Science Fiction retro-futuriste ...

Merci pour votre visite ici et à bientôt

Stéphane Le Lampiste

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2019 4 31 /01 /janvier /2019 16:13

Bonjour à tous, 

Je vous présente l'une des mes toutes dernières créations de lampes, toujours avec d'anciens objets que je déniche dans les brocantes, chez les collectionneurs, sur les vide-greniers.

Cette fois ci, c'est un ancien instrument de mesure entièrement en bakélite (l'ancêtre du plastique moderne) qui m'a servi de départ pour cette nouvelle lampe. Et sur cet instrument de mesure, qui est précisément un voltmètre servant à mesurer la tension dans un circuit électrique, j'ai greffé divers bidules machin-chouettes, comme d'anciens interrupteurs, une ancienne petite plaque en métal, des lampes tube hors service récupérées sur les anciennes radio TSF. En fait, elles n'ont de lampe que le nom, elles n'éclairent pas puisque ce sont d'anciens composants électroniques qui servaient à amplifier un signal électrique, entre autres fonction. 

Pour ce qui est de la partie purement éclairage, j'ai fait dans la simplicité, avec un petit abat jour en métal relié au voltmètre via un bras en acier que j'ai courbé avec mes petits bras, toujours aussi peu musclés … mais motivés !

Trêve de bla bla bla, voici les photos 

Création unique lampe upcycling steampunk voltmètre vintage en bakélite et lampes tube de radio TSF de 1920
Création unique lampe upcycling steampunk voltmètre vintage en bakélite et lampes tube de radio TSF de 1920
Création unique lampe upcycling steampunk voltmètre vintage en bakélite et lampes tube de radio TSF de 1920
Création unique lampe upcycling steampunk voltmètre vintage en bakélite et lampes tube de radio TSF de 1920
Création unique lampe upcycling steampunk voltmètre vintage en bakélite et lampes tube de radio TSF de 1920

Une petite lampe un peu vintage, du fait de la présence du bakélite, et un peu rétro-futuriste dans l'esprit, de pars la présence de l'instrument de mesure ancien et des lampes tubes.  

Merci pour votre visite ici et à bientôt.

Stéphane Le Lampiste

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2019 1 21 /01 /janvier /2019 17:21

Je continue ma petite présentation des artistes récupérateurs dont j'aime le travail et l'esprit.

Cette fois ci, je vais vous parler de Bruno Pansart, alias les Ateliers Borgniol, que je connais assez bien pour avoir participé à de nombreuses expos avec lui. 

Bruno n'est pas un débutant dans la récup et le recyclage car il a participé, entre autres, au début de l'aventure de l'Interloque, l'une des toute première ressourcerie à Paris. Et c'était il y a déjà pas mal d'années et bien avant que la récup et le recyclage ne deviennent aussi tendance. Déjà, il récupérait tout plein d'objet voués à finir leur vie à la déchèterie pour les transformer en sculptures. Un gout de la récupération qui lui vient peut être de ses nombreux séjours en Afrique, où il venait en aide aux populations locales via différentes associations. Il le dit lui même : "c'est la fascination de la débrouille Africaine qui m'a au travail d'aujourd'hui

La première fois que j'ai rencontré Bruno sur une expo, c'est tout de suite ses joueurs de musique réalisés avec des couverts en argent qui m'ont attiré. Drôles et réalisés avec soins, ces petits personnages presque vivants sont carrément géniaux.   

Les artistes récupérateurs : Bruno Pansart, l'homme qui pique les couverts en argent de votre grand-mère pour en faire des sculptures

Avec les couverts en argent, Bruno réalise aussi des bijoux (bracelet, colliers, bagues, …) qu'il chauffe pour les déformer, et qu'il découpe, ou encore des animaux, comme ce sympathique chien.

 

Les artistes récupérateurs : Bruno Pansart, l'homme qui pique les couverts en argent de votre grand-mère pour en faire des sculptures

Avec les anciens robinets en laiton, qui sont aussi découpés et soudés, Bruno créé tout plein d'oiseaux, fidèles à ceux qui vivent dans la nature, des escargots, dont la coquille est souvent un ancien manomètre ou encore des petits morses et autres phoques. 

Les artistes récupérateurs : Bruno Pansart, l'homme qui pique les couverts en argent de votre grand-mère pour en faire des sculptures
Les artistes récupérateurs : Bruno Pansart, l'homme qui pique les couverts en argent de votre grand-mère pour en faire des sculptures
Les artistes récupérateurs : Bruno Pansart, l'homme qui pique les couverts en argent de votre grand-mère pour en faire des sculptures

Extincteurs, pelles, cartouche de CO2, agrafeuses, outillage, ... toute pièce en métal est prétexte à créer un personnage, un animal ou un véhicule, toujours par assemblage grâce à la soudure.  Voici quelques exemples en photos qui prouvent que l'artiste ne manque pas d'imagination ...

Les artistes récupérateurs : Bruno Pansart, l'homme qui pique les couverts en argent de votre grand-mère pour en faire des sculptures
Les artistes récupérateurs : Bruno Pansart, l'homme qui pique les couverts en argent de votre grand-mère pour en faire des sculptures
Les artistes récupérateurs : Bruno Pansart, l'homme qui pique les couverts en argent de votre grand-mère pour en faire des sculptures
Les artistes récupérateurs : Bruno Pansart, l'homme qui pique les couverts en argent de votre grand-mère pour en faire des sculptures
Les artistes récupérateurs : Bruno Pansart, l'homme qui pique les couverts en argent de votre grand-mère pour en faire des sculptures
Les artistes récupérateurs : Bruno Pansart, l'homme qui pique les couverts en argent de votre grand-mère pour en faire des sculptures

Si vous voulez retrouver l'univers de Bruno Pansart, rendez vous sur son site lesateliersborgniol.com

Vous pouvez aussi aller en Bretagne à la rencontre de l'artiste (il est bien moins effrayant sans son masque de protection) qui pourra vous parler pendant des heures de tout ce qui est lié à l'art de la récup'. 

Les artistes récupérateurs : Bruno Pansart, l'homme qui pique les couverts en argent de votre grand-mère pour en faire des sculptures

Si vous ne connaissiez pas Bruno Pansart et ses Ateliers Borgniol, j'espère que cette découverte vous a plut.

A bientôt

Stéphane Le lampiste

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2019 6 12 /01 /janvier /2019 17:27

 

 

 

Bonjour à tous,

Je vous présente la première demoiselle de cette nouvelle année.

Celle ci, je l'ai réalisé à partir d'une grosse lentille loupe récupéré sur un ancien agrandisseur photo en très mauvais état.

A partir de différents morceaux en métal, glanés ici et là, parfois sur le trottoir, que j'ai coupé, cintré, percé, taraudé, j'ai construit l'armature qui supporte cette loupe et qui permet de l'orienté. Et j'ai rajouté quatre petites pattes sur le socle qui lui donne un peu de vie et un petit ampèremètre ancien, qui lui donne un petit côté scientifique …

Derrière la loupe, j'ai placé une petite ampoule à filament et de faible puissance, à peine 15 watts, et grâce à l'effet "loupe", on a l'impression qu'elle est bien plus puissante et on voit parfaitement le filament rougeoyant qui est grossi. 

J'arrête le bla-bla, voici les photos.

Création unique d'un luminaire récup avec la loupe d'un agrandisseur photo vintage, métal,
Création unique d'un luminaire récup avec la loupe d'un agrandisseur photo vintage, métal,
Création unique d'un luminaire récup avec la loupe d'un agrandisseur photo vintage, métal,
Création unique d'un luminaire récup avec la loupe d'un agrandisseur photo vintage, métal,

Les présentations étant terminées, j'en profite pour souhaiter une merveilleuse année 2019 (il parait que l'on peut le faire jusqu'au 31 janvier …) et vous remercier pour vos visites et vos commentaires toujours aussi nombreux.

A bientôt

Stéphane Le Lampiste

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2019 6 05 /01 /janvier /2019 13:12
Mes voeux de bonheur pour cette nouvelle année 2019

Pour ce tout premier article de cette nouvelle année, je voulais vous souhaiter le meilleur pour 2019. Du bonheur, encore du bonheur et toujours du bonheur. Passez tous une merveilleuse année 2019. 

J'en profite pour vous remercier pour vos visites et vos nombreux commentaires, qui me poussent et me motivent à passer mes nuits dans mon atelier, toujours sombre et encore plus désordonné.

Merci à tous et à bientôt, pour de nouvelles aventures lumineuses, si vous le voulez bien ...

Stéphane le Lampiste

Partager cet article
Repost0