Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lumiere de l'Atelier
  • : Création de luminaires et lampes d'atelier esprit industriel, art récup et vintage à partir de différents objets et matériaux de récupération et de recyclage. Chaque lampe est un exemplaire unique et signé Lumière de l'Atelier. Vous pouvez me contacter via mon mail : lumieredelatelier@gmail.com
  • Contact

La passion des lampes ...

C'est dans mon petit atelier sombre et désordonné que naissent ces lampes que je créé à partir de divers objets et matériau de récup. Au départ, il y a la recherche, parfois longue, des matériaux. Je ne compte pas les journées passées à fouiller dans les anciens ateliers de mécanique et de couture, chez les récupérateurs de métaux, dans les vides greniers, et sur les trottoirs ... J'accumule toutes ces pièces dans mon atelier, certaines sont là depuis plus de 2 ans ... Puis vient le temps de l'assemblage qui donnera naissance à une lampe d'esprit industriel et vintage, le but étant d'offrir une seconde vie à des objets souvent voués à la déchetterie. Le métal, tout particulièrement l'acier, est mon matériau fétiche, mais j'aime aussi utiliser du bois (vieilles planches en chêne), du verre (isolateur EDF, verrerie de laboratoire, ...) et de la porcelaine (isolateur EDF). Chaque lampe qui sort de mon atelier est unique et signée. Chaque lampe est le résultat d'une grande passion ...

 

5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 12:30

articulee-7.JPG

 

J'avais envie de créer une lampe indestructible et articulée, un peu à l'image des anciennes lampes d'atelier industriel. D'un aspect massif et brut, elle est entièrement en acier, même le petit abat jour. L'articulation centrale provient d'une ancien outil de mécanique, les tiges d'une récupérateur de métaux. On peut la faire coulisser sur le gros et lourd rail en métal qui fait office de socle. Elle n'est pas très légère, aussi au niveau du poids que du design mais pour l'avoir déjà pas mal maltraité dans mo atelier, je peut vous assurer qu'elle est pratiquement indestructible.

 

articulee-7-detail1.JPG

articulee-7-detail2.JPG

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 12:16

portative-2.JPG

portative-2-detail1.JPG

 

Utilisée par la SNCF, les égoutiers cette petite lampe portative Wonder des années 50 fonctionnait grâce à une grosse pile.

Après l'avoir entièrement brossé à la main pour faire apparaître le métal, je l'ai électrifié avec ampoule et une douille en 220 volts et j'ai rajouté un ancien interrupetur “goutte d'eau “en métal.

 

portative-2-detail2.JPG

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 16:53

experience-7.JPG

 

experience-7-detail1.JPG

 

Expérience luminaire ... c'est ainsi que j'ai nommée ces lampes que je créé à partir d'un objet, de déco ou utilitaire, qui n'a vraiment rien à voir avec une lampe. C'est une sorte de petit défit technique pour moi (c'est parfois très compliqué d'intégrer un système électrique), et surtout c'est une expérience luminaire car je ne sais jamais quel sera le résultat lorsque la lampe s'allume. Dans la plupart des cas, c'est original et parfois très surprenant. Comme ce fut le cas pour ce ventilateur qui a éclairé mon salon d'une lumière incroyable. Je l'adore!

 

experience-7-detail3.JPG

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 16:26

ancien-chauffage-5.JPG

 

Acheté pour le prix d'une baguette de pain sur un vide grenier, cet ancien chauffage était dans un bien mauvais état (pas de pied, de la rouille partout, pas de grille de protection, ...), je l'ai entièrement restauré, je lui ai fabriqué un pied avec des pièces de récup qui trainaient dans mon atelier depuis plusieurs mois et je l'ai électrifié pour en faire une étonnante et originale lampe, surtout lorsqu'elle s'allume la nuit. Vous aimez ?


 ancien-chauffage-5-detail1.JPG

ancien chauffage 5 detail2

ancien-chauffage-5-detail3.JPG

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 16:07

rotulienne-7.JPG

 

Cette lampe, je l'ai crée en pensant aux anciennes lampes articulées industrielles que l'on trouvait dans les vieux atelier. Avec ses 4 bras articulés sur des petites rotules récupérées sur un ancien projecteur de cinéma, cette grande lampe offre une multitude de possibilité de réglage en orientation. Même l'abat jour est monté sur une rotule. Petite particularité, la lampe coulisse sur un rail en acier que j'ai déniché dans un atelier de mécanique et que j'ai fixé sur un socle en vieux chêne massif.

 

rotulienne-7-detail1.JPG

rotulienne-7-detail2.JPG

rotulienne7-detail3.JPG

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 16:47

moteur-8.JPG

 

Ma source d'inspiration, pour cette lampe, a été ce petit moteur trouvé dans un laboratoire de prothèse dentaire. Datant des années 50, on y fixait dessus de toutes petites meules pour ébavurer les prothèses et autres appareils dentaires moulés. Voilà pour la petite histoire... Après avoir fixé une rotule en haut du moteur, j'ai fabriqué deux bras articulés en acier, sur lequel j'ai monté une ancienne lampe industrielle récupérée dans un atelier de couture. De grandes dimensions, environ 50 cm de hauteur, il lui fallait un socle lourd et stable que j'ai fabriqué avec une épaisse tôle d'acier et de vieilles planches en chêne massif.

 

moteur-8-detail1.JPG

moteur-8-detail2.JPG

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 16:29

inclassable-14.JPG

 

Cette petite lampe, elle fait à peine 20 cm de haut, a été fabriqué avec différents objets de récupération. L'étrange abat jour est en fait une pièce en alu forgé que j'ai démonté d'un très vieux moteur de voiture. Je l'ai découpé et transformé, poncé, brossé, pour en faire un abat jour tout en rondeur. Sur le socle, qui est une ancienne planche de parquet en chêne, je me suis amusé en placant cette pièce d'un achoir trouvé dans la rue (la lame qui allait avec va surement finir sur une autre lampe.. ). Le fil passe dans la tige en métal creux.

 

                          inclassable-14-detail1.JPG

inclassable-14-detail2.JPG

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 17:19

ancien-phare-8.JPG

 

Cette petite lampe, à peine 25 cm de haut, a été crée avec un ancien phare de moto que j'ai remis en état et dans lequel j'ai logé une douille et une ampoule en 220 volts. Pour le pied, je me suis servi de cette drôle de pièce que j'avais trouvé, il y a bien longtemps, dans le recoin d'un atelier de mécanique (je ne pourrais pas vous dire qu'elle était son utilité). Très lourde et très “indus“, cette pièce est vraiment un pied idéal pour mon petit phare de moto que j'ai fixé sur le pied grâce à une sorte de patte récupéré sur un antique vélo.

N'hésitez pas a me laisser un petit commentaire ... D'avance, merci.

 

ancien-phare-8-detail1.JPG

ancien-phare-8-detail2.JPG

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 16:47

inclassable-13.JPG

 

Avant, ce pot de miel servait à stocker des vis. Une fois vide, je me suis dit qu'il pourrait faire une lampe originale et 100 % récup. Il ne me restait plus qu'à trouver les bonnes pièces pour le tranformer en lampe. J'ai percé le couvercle pour fixer une ancienne doulle à clef et c'est une pince, trouvée dans un laboratoire et qui servait à tenir les éprouvettes, qui maintient l'ensemble. Le reste est fait avec une tige visée sur une plaque en métal, toutes les deux trouvées sur un trottoir. 

Une lampe originale fabriquée à partir de différents objets détournées de leur fonction première, sauf la douille ...

 

inclassable-13-detail1.JPG

inclassable-13-detail3.JPG

inclassable-13-detail2.JPG

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 16:25

aimantee-3.JPG

 

Si d'habitude, mes lampes sont de petite taille, cette fois çi, j'ai créé une très grande lampe puisque chaque bras mesure un peu plus de 65 cm de longueur. Une fois complètement dépliée, cette lampe fait environ 1,50 m de hauteur et se transforme en petit lampadaire. J'ai déniché le vieux réflecteur émaillé dans un vide grenier, je l'ai fixé sur le bras grâce à un système à rotule récupéré sur une ancienne lampe de couture. En bas du bras inférieur, j'ai fixé une articulation que j'ai monté sur un ancien aimant industriel très puissant. Du fait de sa longeur et de son poids, il me fallait un socle très lourd et très stable. J'ai utilisé un vieux disque de camion sur lequel j'ai boulonné une plaque en acier sur laquelle vient se “coller“ solidement l'aimant. Une vraie lampe d'esprit industriel, d'une solidité à toute épreuve...

 

aimantee-3-detail1.JPG

 

aimantee-3-detail2.JPG

 

aimantee-3-detail3.JPG

Partager cet article
Repost0