Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lumiere de l'Atelier
  • : Création de luminaires et lampes d'atelier esprit industriel, art récup et vintage à partir de différents objets et matériaux de récupération et de recyclage. Chaque lampe est un exemplaire unique et signé Lumière de l'Atelier. Vous pouvez me contacter via mon mail : lumieredelatelier@gmail.com
  • Contact

La passion des lampes ...

C'est dans mon petit atelier sombre et désordonné que naissent ces lampes que je créé à partir de divers objets et matériau de récup. Au départ, il y a la recherche, parfois longue, des matériaux. Je ne compte pas les journées passées à fouiller dans les anciens ateliers de mécanique et de couture, chez les récupérateurs de métaux, dans les vides greniers, et sur les trottoirs ... J'accumule toutes ces pièces dans mon atelier, certaines sont là depuis plus de 2 ans ... Puis vient le temps de l'assemblage qui donnera naissance à une lampe d'esprit industriel et vintage, le but étant d'offrir une seconde vie à des objets souvent voués à la déchetterie. Le métal, tout particulièrement l'acier, est mon matériau fétiche, mais j'aime aussi utiliser du bois (vieilles planches en chêne), du verre (isolateur EDF, verrerie de laboratoire, ...) et de la porcelaine (isolateur EDF). Chaque lampe qui sort de mon atelier est unique et signée. Chaque lampe est le résultat d'une grande passion ...

 

2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 16:16

 aimantée 5  aimantee-5-detail2.JPG

 

Look très industriel pour cette toute dernière lampes que j'ai crée à partir de différents objets récupérés ici et là. Tout est en métal, ou presque, puisque seul l'interrupteur rotatif placé en haut de l'abat jour n'est pas en métal, mais en bakélite. Je pense que vous reconnaitrez pas mal d'objets de récup que j'utilise régulièrement sur mes lampes : des articulations, assez rares avec leur belles molettes de réglage, qui proviennent d'un ancien outil de mécanique, des tiges en métal trouvées chez les récupérateurs de métaux, un abat jour d'une ancienne machine à coudre et bien évidement, un gros aimant industriel des années 50 que j'adore pour leur look et surtout parce qu'ils permettent de fixer la lampe solidement sur n'importe quelle surface en métal. Après de nombreuses heures pour trouver les solutions techniques et esthétiques pour réussir à assembler tous ces élements, voilà le résultat. Une lampe que j'aime bien car malgrè son aspect et son architecture très industrielle, sa forme fine et élégante lui donne beaucoup d'allure.

 

aimantee-5-detail3.JPG aimantee-5-detail1-copie-1.JPG

Partager cet article
Repost0
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 16:04

isolateur-7.JPG isolateur-7-detail1.JPG

 

Cette lampe, je l'ai créé avec différentes pièces récupérés sur des anciennes lampes d'atelier. Trouvées en mauvais état, ces pièces ont été entièrement et minutieusement nettoyé et brossées par mes soins pour faire apparaître le métal. J'ai fixé l'ensemble sur un isolateur EDF en verre et en métal, bien lourd et bien stable.

 

isolateur-7-detail2.JPG

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 16:41

inclassable-n-12.JPG

 

A chacune de mes visites dans d'anciens ateliers de mécanique et de couture, je ramène toujours quelques pièces d'anciennes lampes endommagées. C'est avec différents morceaux récupérés dans des ateliers de couture que j'ai crée celle ci. La pièce qui fait la laison entre les 2 bras est d'ailleurs siglée de la marque Pfaff connue pour ses machines à coudre industrielles. L'assemblage de toutes ses pièces à donné cette lampe, un peu bizarre et compliquée, mais que je trouve aérienne et élégante avec son tube coudé et son tout petit abat jour. Les deux tubes coulissent dans lesdeux  bras, ce qui permet de modifier leurs longueurs. Je l'ai fixée sur un socle que j'ai fabriqué avec une épaisse tôle d'acier et des planches de parquets en chêne massif que j'ai trouvé dans la rue.

 

inclassable-12-detail1-copie-1.JPG

inclassable-12-detail2-copie-1.JPG inclassable-12-detail3-copie-1.JPG

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 15:43

isolateur-6.JPG

 

isolateur-6-detail2.JPG

 

Avant que je ne l'utiise pour la création d'une lampe, cette drôle de pièce trainait dans un recoin d'un atelier de mécanique. Je n'ai jamais su à quoi elle servait, mais j'ai tout de suite vu que sa forme et son design curieux, à la fois industrielle et réro, en ferait un parfait réflecteur de lampe. Je l'ai entièrement brossé, pour faire apparaître le métal, et j'y ai adapté une douille et une patte de fixation. Le bras articulée a été récupéré sur une ancienne machine à coudre industrielle. Tout comme pour le réflecteur, je l'ai entièrement et minutieusement brossé à la main pour faire apparaîre le métal caché par uen épaisse couche de peinture, la fameuse “vert martelé“. Ce bras est articulée en 2 points, ce qui permet de positionner la lampe dans toutes directions et le fil électrique passe à l'intérieur. Pour le socle, j'ai opté pour l'un de mes isolateur EDF dont le verre se marie à la perfection avec le métal du bras et du réflecteur.

 

nuit 1 isolateur-6-detail1.JPG

Eclairée, cette lampe émet une lumière très particulière et très originale.

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 16:25

portative-3.JPG portative-3-detail1.JPG

 

Ce n'est pas de la création, mais plutôt le détournement d'une ancienne lampe portative des années 50 autrefois utilisée par la SNCF, les égoutiers, .... Je l'ai entièremement et patiemment brossé pour faire apparaitre le métal et j'ai changé tout le système électrique en 12 volts, qui fonctionnait à l'aide d'une grosse pile, pour la rendre compatible avec le 220 volts. J'ai rajouté un ancien petit interrupteur en métal.

 

portative-3-detail2.JPG  Lorsqu'elle s'éclaire, cette lampe diffuse un éclairage soft et tamisé.

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 15:58

ancien-phare-11.JPG ancien-phare-11-detail1.JPG

 

Voici le petit dernier de la famille, maintenant nombreuse et heureuse, des anciens phares détournés en lampe. Avec à peine 5 cm de diamètre pour une longueur de 7 cm, ce phare de vélo Radios des années 30 est le plus petit que j'ai transformé en lampe. Une mini taille qui a rendu longue et difficile l'intégration de la douille et de l'ampoule à filament en 220 volts. J'ai réalisé le bras articulé avec des tiges en métal et des articulations récupérées sur d'anciens outils de mécanique. A la base du bras, j'ai fixé un ancien aimant industriel. Ces aimants, je les adore car il permettent de fixer la lampe solidement sur n'importe qu'elle surface en métal, aussi bien à la verticale, qu'à l'orizontal ou à l'envers.

 

ancien-phare-11-detail2.JPG ancien-phare-11-detail5.JPG

La voici fixée à la verticale sur une poutre métallique. Pas d'inquiétude, l'aimant est très puissant et la lampe ne peut pas tomber...

 

ancien-phare-11-detail3.JPG

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 15:14

inclassable-11.JPGinclassable-11-detail1.JPG

 

Voici ma toute dernière création, sorti à l'instant de mon atelier. Une création 100 % récup, sauf le fil et l'ampoule.

Un style un peu différent de mes autres lampes, par la présence de ce drôle de socle qui est en fait une très ancienne boule en fonte sur laquelle était fixé au plafond un vieux lustre (merci Thierry ...). Je l'ai découpé en 2 pour en faire un socle, et après lui avoir retiré son épaisse couche de peinture et de rouille, j'ai découvert ces superbes motifs en relief style baroque et art nouveau.Un tel socle méritait un abat jour tout aussi original : une pièce récupérée sur un ancien chauffage et qui servait à protéger la résistance. J'ai fabriqué le bras avec deux tiges en métal que j'ai soudées et dans lesquelles j'ai fait circuler le fil. A la base, il y a une petite articulation, elle aussi récupérée sur un ancien chauffage, qui permet d'orienter la lampe.

Tous vos commentaires sont la bienvenue, je me ferais un plaisir d'y répondre.

 

inclassable-11-detail2.JPG inclassable-11-detail4.JPG

 

inclassable-11-detail3.JPG

 

inclassable-11-detail6.JPG

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 14:36

ancien-chauffage-7.JPG   La famille des anciens chauffage transformés en lampe  s'agrandie avec l'arrivée du petit dernier. Un modèle plus récent que mes autres chauffage de type Calor, mais qui a la particularité d'avoir une énorme parabole de plus de 40 cm de diamètre (je n'en ai jamais vu d'autres d'un tel diamètre). Je n'ai compté les heures passées pour enlever la peinture et la rouille et faire briller la parabole. Le résultat est une lampe au look “spatiale“ surprenant et original, surtout lorsque la lampe s'éclaire la nuit.

ancien-chauffage-7-detail1.JPG

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 15:15

ancien-phare-10.JPG ancien-phare-10-detail1.JPG

 

Cette petite lampe, je l'ai vraiment créé dans l'esprit récup et recyclage. Excepté le fil et l'ampoule qui sont neufs, toutes les différentes pièces que j'ai utilisé ont été ramassé sur les trottoirs, dans des décharge sauvages. Le petit phare tout rond rouillait sur une épave d'un vieux vélo, la poulie et la plaque en acier traînaient sur un trottoir, je les ai ramassé avant qu'ils ne finissent dans le camion poubelle, et je les ai nettoyé et brossé pour faire disparaitre la peinture et la rouille. Le résultat est une lampe originale, voir bizarre, mais presque 100 % récup et recyclage. Rien ne se perd, tout se récupère ...

 

ancien-phare-10-detail2-copie-1.JPG   Avec cette petite ampoule de 15 watts, la puissance n'est pas phénoménale, mais grâce au réflecteur du phare, l'éclairage est concentré, sans être agressif.

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 16:51

aimantee-4.JPG

 

Dans la famille des aimantées, voici certainement l'une de mes lampes les plus petites, à peine 30 cm de hauteur maximale. Le tout petit abat jour, en bakélite, a été récupéré sur une antique machine à coudre Singer.  L'articulation, qui provient d'un ancien outil de mécanique permet de la régler en hauteur. Le gros cylindre placé en bas est en fait un aimant industriel qui permet de fixer cette petite lampe sur n'importe qu'elle surface en métal, même à la verticale ou à l'horizontal.

 

aimentee-4-detail1.JPG

Partager cet article
Repost0